24-05-2019
Objectif zéro émission pour Toyota

Depuis plusieurs décennies, Toyota se démarque comme précurseur de technologies innovantes, au service de la préservation de la nature. C’est notamment le cas pour son objectif « zéro émission ». Pour atteindre cet objectif, Toyota intègre la production et la fourniture d’hydrogène dans son usine au Japon.

L’objectif de Toyota est de réduire les émissions de CO2 de l’usine localisée à Motomachi, tout en encourageant le développement de nouvelles technologies et connaissances. Pource faire, une station hydrogène y est installée depuis mars 2018 afin de faire face au nombre croissant de chariots élévateurs FC qui se trouvent au sein de l’usine.  

Toyota a annoncé l’intégration de Simple Fuel™ (conjointement fabriqué par IVYS Energy Solutions et PDC Machines aux USA) dans son usine de Motomachi au Japon, préfecture d’Aichi.C’est un petit équipement qui utilise l’électrolyse de l’eau pour produire de l’hydrogène afin d’assurer la production, le stockage et la fourniture d’hydrogène et cela grâce à l’électricité provenant du soleil, étant une source d’énergie renouvelable.

La source d’alimentation de la station d’hydrogène Simple Fuel™ provient des panneaux solaires installés sur le site de l’usine. Cet outil produit de l’hydrogène décarboné et cela, après la compression et la mise de pressiondes électrolyses de l’eau utilisée dans les chariots élévateurs.Les dimensions de cet outil lui permettent d’être installé dans des petits espaces,ce qui le rend compatible avec les chariots élévateurs FC au sein de l’usine.Il peut produire suffisamment d’hydrogène pour sept ou huit chariots, se traduisant par environ 8,8kg/jour.

 À travers l’introduction de Simple Fuel dans  les chariots élévateurs, Toyota compte poursuivre son initiative afin d’atteindre l’objectif d’une usine zéro émissions.

ALLIER CONFORT & SÉCURITÉ : LA DOUBLE MISSION DES AMORTISSEURS

Un nouveau toit solaire pour les prochaines Toyota hybrides

Toyota domine le podium du Rallye de Finlande

PLAQUETTES & DISQUES DE FREIN : REMISE AUX ALLURES ARTISTIQUES