31-12-2014
Coupe du Monde des Clubs présentée par Toyota : show mondial, victoire ibérique !
Coupe du Monde des Clubs présentée par Toyota : show mondial, victoire ibérique !

Pour la Coupe du Monde des Clubs, 2014 aura été une édition riche en talents et en surprises qui a su exalter le public au Maroc et aux quatre coins du monde. Le Real Madrid, champion de la coupe du monde des clubs, n’était pas le seul à faire rêver les spectateurs et faire battre leurs cœurs. Une compétition luisante présentée par Toyota…

Après la victoire d’Auckland City contre le Moghreb de Tétouan, le club océanien a continué son parcours réussi en battant l’ES Setif dans le stade du Prince Moulay Abdellah, à Rabat. Ce même jour du 13 décembre, le Mexicain CD Cruz Azul a confirmé sa présence avec une victoire de 3 – 0 contre le Western Sydney Wanderers, avant de se faire voler la vedette par les Merengues durant le match du 16 décembre.

Sous les commandes d’Ancelotti, le Real Madrid a garanti sa place en finale, face au FC Lorenzo. Le club argentin, orchestré par EdgardoBauza et propulsé par les chants de ses supporters, a su démontrer d’excellentes performances, qui ne lui ont pourtant pas assuré un résultat positif face au titanesque Real Madrid. Un résultat de 2 – 0 qui a permis aux blancs de finir l’année en toute beauté, après avoir cumulé 3 coupes : la Copadel Rey, la Champions League et la Supercoupe de l’UEFA.

La ville de Marrakech a connu donc une radiante cérémonie de célébration, entourée des feux d’artifice et de la flamme de passion que portaient les spectateurs. Une cérémonie dont le grand Sergio Ramos a été star, avec notamment le prix du ballon d’or et leprix Toyota, qui lui a permis de quitter la scène avec une merveilleuse Toyota Prius, l’autre star de la finale !

Toyota élue N°1 des Marques les plus admirées du secteur Automobile par Fortune Magazine 2020

Une vue dégagée peu importe les intempéries grâce aux promotions hivernales du SAV

Les promos qui ne font pas pencher la balance !

ALLIER CONFORT & SÉCURITÉ : LA DOUBLE MISSION DES AMORTISSEURS