La vision environnementale de Toyota se résume à cet énoncé

Préserver notre planète pour les générations futures.

Toyota aspire à concevoir des véhicules entièrement recyclables, avec des matériaux propres dans un objectif de "Zéro émission".

Pour ce faire, nous adoptons un ensemble d’actions écologiquement responsables.

Depuis plus de 20 ans, Toyota se tourne vers l’avenir et la recherche de technologies écologiquement responsables, pour parvenir à construire l'éco-voiture ultime.

Aujourd’hui plus de 5 millions de véhicules hybrides roulent à travers 80 pays du monde.

A l’échelle planétaire, l’utilisation des véhicules écologiquement responsables de Toyota génère une prodigieuse économie d’énergie fossile (l’équivalent de 3840 piscines remplies d’essence) et réduit considérablement les émissions en CO2 (34 millions de tonnes de CO2). En participant à l’atténuation de l’effet de serre, Toyota contribue à garantir un avenir propre aux générations futures.

Grâce à ces efforts en termes de démarches écologiques et ses réalisations prodigieuses Toyota a eu l’honneur d’être élue la marque la plus écologique au monde

Depuis 2011, Toyota est élue "Best Global Green Brands 2013". En d'autres termes, nous sommmes la marque la plus verte du monde. Une reconnaissance qui s’explique en grande partie par le succès de la Prius. Toyota réaffirme alors son positionnement de firme du développement durable.

Demeurer leader environnemental au sein de l'industrie automobile est notre objectif global. Au quotidien, Toyota entreprend des actions concrètes visant à réduire l’empreinte environnemental de ses activités mais aussi de celles des conducteurs et collaborateurs.

Pour y parvenir, tous les efforts sont tournés vers l’investissement dans la Recherche et Développement de technologies propres et en phase avec le développement durable : motorisations hybrides, piles à combustibles… Mais aussi à travers un système de management (certification ISO 14001) engageant la réduction des émissions de CO2 durant le cycle de vie d'un véhicule Toyota: de sa production à sa mise au rebut.

La conception des nouveaux véhicules Toyota élimine autant que possible l'utilisation de produits toxiques comme le plomb, le cadmium hexa valent, le chrome, le mercure…

Dans une perspective d’avenir, Toyota projette de se concentrer sur quatre ambitions essentielles pour un transport routier décarbonné dès 2050.

  • 1. La démocratisation des hybrides et l’extension de la gamme, avec notamment les hybrides électriques rechargeables
  • 2. Les économies de carburant pour réduire les niveaux de CO2 et autres émissions
  • 3. La réduction de la consommation d’énergie et des émissions de tous les établissements Toyota
  • 4. L’amélioration de la qualité de l’air dans toutes les activités Toyota

Notre approche environnementale à 360° tend à maximiser l'efficacité énergétique tout en minimisant les déchets. Cette démarche est effectuée en démontant tous les véhicules Toyota, éléments hybrides et batteries compris, en fin de vie.
Parmi les objectifs de Toyota pour 2015 : réutiliser ou recycler 85% du poids d’un véhicule et récupérer 10% de son énergie afin de limiter le déchet final à 5%. Toyota est ainsi sur la b onne voie pour réaliser son objectif et pourrait même y arriver avant la date prévue.

Les 3 R : Réduire, Réutiliser, Recycler

Réduire Réutiliser Recycler

L’utilisation des métaux lourds dans les véhicules Toyota s'est considérablement réduite, elle est proche de zéro aujourd’hui. Des matériaux propres et respectueux de l’environnement remplacent désormais les métaux polluants ainsi que les substances nocives à l'environnement.

Toyota propose un système de collecte des déchets qui reprend les pièces usées chez les concessionnaires européens et les envoie dans des centres de récupération. Tout est reconditionné y compris les éléments plus résistants.

Les voitures contiennent souvent des plastiques difficiles à recycler. Pour cette raison, Toyota a mis au point un plastique spécial, recyclable, appelé Toyota Super Ole? n Polymer, ou TSOP. La plupart des véhicules contiennent aujourd’hui un TSOP amélioré, qui renforce encore la capacité de recyclage. Depuis 2010, Toyota utilise aussi un bio-PET, un nouveau plastique écologique obtenu à partir de matières premières végétales telles que la canne à sucre utilisé dans l’habillage intérieur et le revêtement d’habitacle de certaines voitures.

La Charte de la Terre de Toyota, rédigée en 1992 (et révisée en 2000), synthétise notre engagement à « stimuler la croissance en harmonie avec la nature », « supprimer les émissions » et « tisser des relations étroites de coopération. »

Dans la continuité de sa démarche, Toyota sensibilise les conducteurs à l’Eco-Conduite. Une conduite responsable peut non seulement générer des économies de carburant, tout en réduisant les émissions polluantes dans l’atmosphère, sources de réchauffement planétaire.

Evitez toutes charges
supplémentaires, elles entraînent fatalement une augmentation de consommation en carburant.

La consommation en ville est deux fois supérieure à celle sur l'autoroute.
Il est donc important de prévoir et choisir l’itinéraire le plus court. Economique et écologique, cette démarche vous permettra en plus d’éviter les détours inutiles et autres encombrements urbains.

A froid, votre moteur consomme un maximum de carburant. Evitez de prendre votre véhicule pour des trajets courts, vous réaliserez des économies de carburant tout en faisant un peu de sport.

Il est indispensable de vérifier régulièrement la pression de gonflage de vos pneus. En exécutant cette manœuvre 1 fois par mois vous réaliserez jusqu’à 3% d’économies d’énergie et vous garantissez à vos pneus une durée
de vie plus longue.

Si vous effectuez
correctement vos entretiens
conformément aux indications du
manuel de l’utilisateur, vous
adopterez une conduite écologique
et sécurisée.